Analyser

E-tourisme : seuls 10% des utilisateurs prospectent sur mobile !

Sans cesse annoncée, l'augmentation du trafic sur mobile dans le e-tourisme reste encore bien timide. Après l'analyse de 75 millions de sessions de janvier à mai 2016, ContentSquare a relevé que la prospection dans ce secteur se déroulait encore majoritairement sur desktop avec près de 80% du trafic. Quels critères peuvent-ils encore bloquer un usage plus systématique du smartphone pour booker ses vacances ? Bien que placées au cœur des préoccupations des acteurs du e-commerce, les attentes bien spécifiques des e-touristes nécessitent de réinventer de outils de navigation. Exit donc les formulaires traditionnels, place à la carte interactive pour choisir une destination et aux filtres simplifiés !

Dans le secteur e-tourisme, le desktop est de loin le plus plébiscité pour prospecter

Selon une récente étude menée par Webloyalty, 80% des Français choisiraient leurs prochaines vacances en lignerepartition_trafic_etourisme, un pourcentage qui a de quoi faire sourire les acteurs du secteur. Une présence en ligne qui se fait majoritairement via desktop : 76% des internautes utilisent ce support pour consulter les offres.

Bien que le trafic sur mobile soit encore réduit, il a tout de même augmenté de 20, 7 % par rapport à 2015 sans pour autant donné lieu à des taux de conversion au beau fixe. Dans le secteur e-tourisme, le mobile reste en effet utilisé pour prospecter avec des taux de conversion au moins deux inférieurs en moyenne par rapport au desktop.

Des parcours de navigation optimisés pour répondre aux attentes

Si les internautes consultent pléthore de pages listes lors de leurs premières sessions de navigation, les pages produits prennent le relais dès la 3ème visite. De même, les avis des autres voyageurs jouent un rôle prépondérant dans la décision d'achat : la probabilité de les consulter est de 62.9 % au cours de la 10ème session de navigation.

Sans doute soucieux de régler les moindres détails de leur voyage, du transport à l'hébergement en passant par les activités découverte, les internautes doivent pouvoir retrouver les pages consultés lors des précédentes sessions, comparer les offres etc. Pour ce faire, la personnalisation et la création d'outils de navigation innovants, en lieu et place des filtres et autres formulaires de complétion dont tous les sites e-commerce sont aujourd'hui dotés, peuvent aider les internautes à choisir leur prochaine destination sereinement.

visuel_parcours_etourisme Exemple d'un parcours utilisateur optimisé au fil de sa navigation

 

Fidéliser dans le secteur e-tourisme n'est pas un vœu pieux ! En travaillant à élaborer des parcours de navigation optimisés pour répondre aux attentes des internautes et des mobinautes ainsi qu'à l'élaboration d'outils repensés pour combiner ergonomie et simplicité, le secteur e-tourisme détient toutes les clés pour exploiter le potentiel d'acheteurs dont elle bénéficie d'ores et déjà.

 

Partager cet article